ENSA Bourges

Solitude sidérale saison 2

Activée le 18 octobre 2019 par les artistes Ingrid Luche, Benjamin L. Aman et l’historienne de l’art Stéphanie Jamet, Solitude sidérale fonctionne en collaboration étroite avec une équipe d’étudiants-chercheurs : Mateo Calderon, Ambre Charpagne, Solene Charton, Tifaine Coignoux, Iona Colombani, Leslie Dupuy, Clara Gendre, Boris Grisot, Benjamin Klipper Dit Kurz, Samuel Ferretto, Marie Piquer-Bienfait, Margot Maréchal, Anna Ponchon, Inès Saber, Ishta Vergès.

L’histoire spatiale et ses représentations ont nourri notre imaginaire et l’espace a donné lieu à des formes réelles et fantasmées qui très souvent se rejoignent. L’évolution de l’architecture des observatoires en est un exemple type, de même que l’image de la fusée ou du vaisseau spatial ou bien encore les questions inhérentes à la vie dans cet ailleurs mystérieux où les êtres n’ont plus de poids et flottent sans gravité, et enfin la fascination face aux paysages étranges et aux horizons infinis. Quelles projections peut-on aujourd’hui faire ? Et quels sont les outils à penser ? Le monde se prête à une concurrence de conquêtes spatiales, en cette année 2019, deux femmes astronautes viennent de sortir seules depuis la Station Spatiale Internationale, au moment même où nous célébrons le cinquantième anniversaire des premiers pas de l’homme sur la lune.

> Cliquer sur l’image pour télécharger l’édition.

Leslie Dupuy, Outside of Earth, 2020